• on 1 octobre 2018

Une nouvelle présidence de Primaire de Pieu

Je m’appelle Stéphanie Filice de la paroisse de Toulouse Capitole et le 16 Septembre 2018, j’ai été soutenue comme la nouvelle présidente de la Primaire du pieu de Toulouse. C’est un plaisir de pouvoir vous servir et aider nos enfants à comprendre la valeur inestimable qu’ils ont aux yeux de notre Père Céleste.

Je suis née en Guadeloupe dans une famille avec de nombreux frères et sœurs. Je suis arrivée en France en Octobre 2005, et je me suis faite baptiser un mois et demi après, à Toulouse.

Mon premier appel a été à la Primaire comme instructrice. J’ai fait une mission en Belgique en 2007. En 2009, je me suis mariée et aujourd’hui je suis maman de trois jeunes enfants dont un qui vient de se faire baptiser. Après avoir travaillé  dix ans dans un magasin de jouets,  je profite actuellement d’un congé parental pour m’occuper de mes enfants.

En relisant le discours « Une valeur inestimable »  de soeur Joy D. Jones, Présidente Générale de la Primaire, je me suis reconnue dans le témoignage de Renu Singh, en Inde, la première d’une famille de cinq sœurs à se joindre à l’Église. Elle a raconté : « Lorsque j’ai appris, par mon étude de l’Évangile, que j’étais une fille de Dieu, un changement s’est opéré en moi. Je me suis soudain sentie vraiment spéciale : c’était Dieu qui m’avait créée. Mon âme avait une grande valeur et ma vie avait un sens. »

Le Seigneur lui même à enseigner durant son ministère :

« Souvenez-vous que les âmes ont une grande valeur aux yeux de Dieu. »

Depuis que j’ai été appelée, une phrase ne cesse de trotter dans ma tête. Cette phrase, énoncée par le Seigneur, parlant à ses disciples, enseignait:

« Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi » Mathieu 19 : 14

Ma famille et moi avons vécu plusieurs années dans une ferme en Guadeloupe. Quand j’aidais mes parents aux champs pour mettre en terre des plants de « madères », ils m’enseignaient : « fais un trou dans un terrain marécageux, prépare ton plant et plante-le en biais, trois jours avant la pleine lune. Quand il grandira, ses feuilles seront assez larges pour protéger les racines du soleil, et quand la pluie tombera, les feuilles seront si grandes qu’elles dirigeront l’eau au pied du madère. »

Le madère est cultivé dans les régions tropicales et pousse durant 7 mois. C’est un tubercule comestible comme le manioc, la patate douce et se prépare comme des pommes de terre.

Notre Père Céleste a envoyé chacun de ses enfants dans un terrain préparé, leur foyer. Il nous a donné des instructions pour élever ses enfants dans l’Evangile, à sa manière, afin qu’ils magnifient leur potentiel.

Les feuilles du madère peuvent êtres les dons que développe l’enfant, son témoignage, ce qu’il apprend et ce qui va le protéger dans sa vie.
Une des choses que je ressens très fort, c’est que notre Père Céleste nous aime tous, il aime chacun des enfants que nous servons, et il nous donnera plus si nous le recherchons et demandons son aide pour faire de notre mieux.
Sachez que je vous aime déjà, c’est une grande œuvre, et notre Sauveur
Jésus -Christ nous soutient.

Merci à chacune des présidences de Primaire et aux instructrices/ teurs pour leur merveilleux travail auprès des enfants.

Stéphanie Filice

Skin Color
Layout Options
Layout patterns
Boxed layout images
header topbar
header color
header position